Enseignement tibétain : 30 avril 2014

les nii nii nia nia
--------------------------

Je ris encore en pensant à cet enseignement que donnait ce sage tibétain à propos des histoires que l'on crée sans cesse :

"Vous faites sans arrêt des nii nii nia nia"

C'était quelqu'un de très ferme, presque autoritaire mais très juste et rempli de compassion.

Il était sans compromis et grâce à cela, il  permettait à tous ceux qui le côtoyaient de s'élever rapidement.

Celui qui veut la connaissance et surtout le bonheur doit être capable de se libérer de son ego et particulièrement de cette fâcheuse tendance à faire des histoires pour tout et rien.

Ce qui compte c'est votre attitude, comment vous êtes, face aux circonstances.

Souvent les personnes me demandent comment savoir s'ils ont avancés, alors je leur réponds très simplement :

"Regardez comment vous êtes dans votre vie"

Il ne suffit pas d'avoir des idées, de se croire plus important ou plus réalisé (tout cela n'est que de l'orgueil), de s'extasier, d'avoir vécu des instants de félicité ... tout cela n'est que passager ...

Ce qui compte c'est ce que vous faites de votre vie.

Comme le dit si bien Sa Sainteté le Dalaï Lama "Nous mourrons tous comme nous avons vécu"

Au moment de partir, vous ferez inévitablement le bilan, comme cela vous arrive à certaines étapes de votre vie ... c'est vous-même qui en jugerez ... et il n'y a pas pire juge pour soi-même que soi-même.

Pensez-y car personne au fond ne vous juge à part vous-même parce que si vous vous sentez jugé, c'est parce que vous avez d'abord une attitude jugeante à votre propre égard ...

Sinon vous ne voyez dans le jugement d'autrui qu'une appréciation toute personnelle de la réalité.

En résumé : au lieu de faire des nii nii nia nia, gardez votre énergie pour rendre votre vie constructive

Pensez-y

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau